Articles

Comment faire pour prévenir les douleurs menstruelles ?

Douleurs Menstruelles et CBD

Avoir ses règles est désagréable pour bien des raisons. La liste des symptômes des règles est relativement longue, mais le pire d’entre eux est certainement la douleur. Les douleurs de règles peuvent être vraiment handicapantes au quotidien et sont un enfer pour celles qui les subissent. Heureusement, les astuces et les remèdes pour réduire les douleurs de règles ne manquent pas. Parfois, il suffit de changer quelques-unes de ses habitudes pour voir des effets durant la période de ses règles.

Qu’est-ce qui cause les douleurs menstruelles ?

On peut définir les mensurations par une élimination par le corps de la couche supérieure de l'endomètre qui s'est épaissi dans le but de recevoir un œuf fécondé. Les règles sont généralement accompagnées par d'autres symptômes, comme : 

  • De la fatigue ;
  • Des problèmes digestifs ;
  • Des tensions mammaires ;
  • Les douleurs.

Il est estimé que près de 80 % des femmes subissent des douleurs durant leurs menstruations. Ces douleurs sont généralement localisées dans la partie inférieure de l'abdomen, mais elles peuvent migrer vers d'autres endroits, comme les lombaires ou le reste de l’abdomen. Ceci peut s’expliquer par le fait que le corps, au moment de déclencher les règles, va arrêter de produire des œstrogènes et de la progestérone et va plutôt produire de la prostaglandine. La prostaglandine va faire en sorte que l’utérus puisse se contracter pour évacuer le sang présent dans l’endomètre.

L'intensité des contractions va varier d’une femme à une autre. Un excès de prostaglandine peut aussi causer ces fameuses douleurs et les faire s’étendre dans d’autres parties du corps. La majeure partie du temps, ce sont les 2, voire 3 premiers jours des règles où on peut ressentir le plus de douleurs, surtout parce que c’est durant ces jours que l’utérus doit beaucoup se contracter pour expulser le sang.

Quels sont les réflexes à avoir pour prévenir les douleurs menstruelles ?

C’est généralement la génétique qui va déterminer si oui ou non, on va connaître des douleurs de règles au cours de sa vie. Par contre, il y a certaines choses qu’on peut faire pour prévenir les douleurs de règles ou les soulager en temps voulu. L’hygiène de vie peut énormément contribuer à limiter les douleurs ressenties durant les règles, en particulier lorsqu’on applique les conseils suivants.

Manger sainement

Manger de bonnes choses est une première étape pour un mode de vie sain et pour avoir moins mal durant ses règles. Premièrement, on évite le café, l’alcool ou encore les sucreries et on remplace tout ça par des légumes et des fruits. Il est aussi conseillé de consommer des aliments riches en calcium, comme le tofu et les produits laitiers ou encore les aliments riches en magnésium, comme la banane, les lentilles ou encore des amandes.

Faire de l’exercice

Bouger un petit peu ne peut pas faire de mal durant les règles. Faire du sport provoque la sécrétion d’endorphines qui sont aussi bien pour réduire le stress que pour réduire les douleurs de règles. Il faut privilégier les étirements et les activités douces, comme la marche rapide et le yoga. Elles vont permettre d’oxygéner le corps tout en diminuant les crampes menstruelles.

Utiliser la chaleur 

Une bonne bouillotte est très pratique pour soulager ses maux de ventre ou ses problèmes de dos. La chaleur agit comme un décontractant et permet d’apaiser la douleur localisée dans ses zones. Il est donc très pratique d’avoir une bouillotte à portée de main durant les moments où on se repose sous sa couette. Pour celles qui ne possèdent pas de bouillotte, elles peuvent prendre une douche chaude et asperger le dos et le ventre avec de l’eau.

Ce qu’il faut prendre pour se débarrasser des douleurs menstruelles

Afin de réduire les douleurs durant les règles, il y a quelques médicaments et remèdes naturels qu’on peut prendre : 

  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
  • Des anti-spasmodiques avec du phloroglucinol ;
  • Des antalgiques ;
  • Des tisanes d’origan ;
  • De l’huile de CBD.

Dans certains cas, même la prise de médicaments ou de produits anti-douleurs n’est pas suffisante pour réduire la douleur. Ces douleurs aiguës peuvent être causées par certaines maladies et pathologies gynécologiques et c’est pour ça qu'il est important de consulter un médecin pour trouver un traitement plus adapté, notamment pour lutter contre l'endométriose.

Partagez avec vos proches !
Discutez-en sur le groupe
Mon panier