Les articles

Achat CBD » Les articles » CBD et test salivaire

Vous n’êtes pas sans savoir que CBD et THC sont deux molécules ayant la même origine : le chanvre/la plante cannabis.

Même si leurs effets sont bien différents, vous vous posez peut-être des questions sur les rapports entre consommation de CBD et test salivaire qui est majoritairement pratiqué sur la route. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet pour répondre à vos interrogations.

La consommation de CBD peut elle engendrer un test positif ? Quel produit consommer pour éviter d’être positif ? Mais d’ailleurs, c’est quoi un test salivaire ? Le CBD est-il légal ? Le consommateur est-il en danger au volant ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, arrêtons-nous quelques instants sur la signification du test salivaire. Il est généralement utilisé pour la détection qualitative de stupéfiants par les forces de l’ordre grâce à un simple prélèvement de salive.

Il s’agit d’un test majoritairement pratiqué lors d’un contrôle routier puisque conduire sous l’emprise de stupéfiant est un délit en France : il est possible d’encourir une lourde amende, un retrait de points, voire une annulation de permis et de la prison.

Il peut alors aussi bien être pratiqué en cas de comportement suspect sur la route qu’avec un véhicule à l’arrêt, même pour des cyclistes. Plusieurs drogues peuvent être ainsi détectées : THC, amphétamines, cocaïne, opiacés, héroïne, ecstasy…

Non, le CBD n’est pas détectable en tant que CBD aux tests salivaires.

Les tests salivaires sont généralement pratiqués à titre de contrôle routier ou dans le cadre d’un dépistage de stupéfiants.

En effet, le cannabidiol n’est pas une drogue risquant d’altérer fortement votre perception. Ainsi, en France, il n’existe pas de tests salivaires qui détectent spécifiquement cette molécule lors d’un contrôle des forces de l’ordre puisque sa consommation est tout à fait légale, même si vous prenez le volant. Cette molécule n’est d’ailleurs pas classée comme substance stupéfiante et a été récemment retiré de la liste des produits considérés comme dopants.

On entend beaucoup de choses en France, tout et rien sur le CBD et c’est pourquoi nous essayons de vous informer au maximum. A savoir donc qu’il n’y aurait aucun intérêt à réaliser des tests pour déceler la présence de CBD. Mais cela ne veut malheureusement pas dire que le test sera négatif, on vous explique pourquoi.

Si un test salivaire spécifique au cannabidiol n’existe pas, vous vous demandez peut-être s’il existe des risques d’obtenir un test salivaire positif au THC en consommant des produits au CBD.

Cette question est légitime puisque, si ces deux molécules sont totalement différentes, les produits à base de CBD peuvent contenir du THC en infime quantité du fait de leur origine commune.

Pour rappel, la loi française impose aujourd’hui une teneur en THC inférieure à 0,2 % (ou un taux à 0,3% maximum début 2022) dans tout produit contenant du CBD et destiné à la vente, ce que nous respectons scrupuleusement chez Flora CBD. (Huile, fleur, e-liquide, alimentaire… Tous les produits disponibles respectent le taux en vigueur !)

Ainsi, seule un usage très important de CBD pourrait éventuellement conduire à la positivité au THC. Même si, pour l’instant, il n’y a aucune preuve concrète de ce phénomène. C’est pourquoi nous vous conseillons d’être très vigilant et d’éviter de consommer du CBD avant de prendre la route, pour être le plus serein possible lors d’un potentiel contrôle. De plus, votre organisme est différent de ceux des autres consommateurs, les résultats peuvent donc varier entre chaque personne.

Sur le net il y a beaucoup de mensonges sur le CBD ainsi que le Cannabis légal. La réponse est non, il est impossible d’être sûr à 100 % de ne courir aucun risque de résultats positifs au THC à un test salivaire après avoir consommé cette molécule.

Cependant, comme nous vous le mentionnions précédemment, c’est un cas rare qui implique une consommation très importante de CBD. Dans le cadre d’une consommation adaptée (posologie et dosage), même régulière, le risque pour le consommateur reste très faible.

Dans tous les cas, une prise excessive de CBD peut occasionner des somnolences et une perte de vigilance. Il est alors déconseillé de prendre le volant pendant plusieurs heures après avoir consommé une grande quantité de cannabidiol.

Cependant, si vous avez pris du CBD à une posologie adaptée et que vous respectez les dosages recommandés, il n’y a pas de raison pour que le test ne soit pas négatif. 

De plus, nous conseillons de vous tourner vers des produits broad spectrum (= sans la présence de THC). Vous en trouverez sous forme d’huiles, d’e-liquide ou encore en résines de chanvre. 

L’organisme d’une personne à une autre n’est pas le même. Il est donc tout à fait possible que votre test ne soit pas négatif alors qu’une autre personne sera déclarée positive, les effets seront différents aussi d’une personne à l’autre.
Il est important de rappeler que la consommation de CBD doit se faire sous la supervision d’un professionnel de santé.

Alors que faire si mon test salivaire est positif au THC après avoir pris du CBD ?

Le risque zéro n’existe pas et votre consommation de CBD peut avoir entraîné des résultats positifs après test salivaire au THC. Si c’est le cas, vous pouvez réclamer une contre-expertise avec une prise de sang dans les cinq jours après le test salivaire initial.

Un test sanguin sera alors plus précis pour révéler l’origine de ces traces de THC dans votre sang pour éventuellement vous permettre d’éviter des sanctions.

Vous l’aurez compris, il est impossible d’affirmer que le risque d’obtenir un test salivaire positif au THC après avoir pris du CBD n’existe pas. Néanmoins, c’est un cas rare qui demande une consommation très importante de cannabidiol. Nous n’avons d’ailleurs pour le moment eu aucun retour de nos clients ayant eu des problèmes à ce niveau-là avec nos produits qui respectent tous la législation en vigueur (taux de THC inférieur à 0,2 %)

police

Quels produits CBD consommer ne pas être positif au test ?

Afin d’être tout à fait sûr de ne pas être positif à un test salivaire nous vous recommandons des produits dépourvus de THC (broad spectrum). C’est notamment le cas de nos pastilles, nos différents chocolats ou encore nos e-liquides.

Il est en revanche impossible d’avoir une fleur CBD sans THC. Cependant les résines et hashrock sont d’excellentes alternatives aux fleurs de chanvre/cannabis.

Par exemple Pierre de Lune, Pierre de Glace et Pierre de Feu qui affichent des taux de THC de 0% pour plus de 50% de CBD ! Et évidemment notre huile à large spectre (broad spectrum). A l’aide de ces produits vous limiterez complètement les risques de vous retrouver avec un test salivaire positif suite à une consommation d’un produit au CBD et les effets de ce spectre sont tout autant prometteurs pour nos consommateurs. Vous pouvez donc acheter du CBD en toute légalité sur notre boutique en ligne, en vous garantissant de respecter la loi en vigueur concernant la plante de chanvre.

Il a été dit que la France voudrait interdire le CBD. Est-ce vrai ? En effet, il en a été question récemment.
Il s’agit d’un sujet très controversé, car il est difficile de trouver des informations fiables à ce propos. En effet la loi française n’a pas encore tranché sur le sujet, et les différentes parties prenantes n’arrivent pas à se mettre d’accord. Pour l’instant, les consommateurs peuvent continuer à se procurer fleurs de chanvre et huiles de CBD en toute légalité et en faire bon usage ! 

Nos recommandations à 0% de THC

Le test de salive peut détecter plusieurs drogues 

Un test salivaire permet de déceler plusieurs drogues, dont la cocaïne, le cannabis, l’ecstasy et l’héroïne. Il permet également de déceler la présence d’autres substances illicites telles que le LSD ou encore des champignons hallucinogènes.
Il existe plusieurs types de test salivaires :

Test salivaire de détection immédiate
Ce premier type est réalisé en quelques minutes à peine et consiste à prélever le produit par l’arrière de la joue. La salive est alors analysée pour détecter la présence de substances telles que les drogues. Il s’agit du test le plus rapide et le plus simple, mais aussi de la méthode de détection la moins précise. Le résultat est donné en quelques minutes seulement.

Test salivaire de détection en phase liquides (TDL)
Ce type de dépistage est réalisé en phase liquide. Le principe est d’utiliser une petite quantité de produit (généralement un milligramme) et de le diluer dans un liquide. Le test salivaire permet d’analyser la concentration du produit recherché dans une grande quantité de fluide. Le résultat est donc plus précis, mais aussi plus long à obtenir (généralement quelques heures).


Test salivaire de contrôle
Il permet de vérifier la fiabilité des résultats obtenus lors du test salivaire cité précédemment. Ce dépistage est réalisé à l’aide d’une goutte contenant une substance recherchée (généralement un milligramme). Le résultat est donné après une période de temps déterminée.

Partagez avec vos proches !

Facebook
Twitter
Mon panier

🍫 NOUVEAUX CHOCOLATS AU CBD 🍫