Blog

L'effet d'entourage des cannabinoïdes et terpènes

Posté par cédric CC
le 30 septembre 2020
_________________

L’effet entourage est le mécanisme par lequel les substances du chanvre non psychoactif ou du cannabis agissent en synergie pour exercer des effets distincts. C’est l’interaction entre les différents cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes.

Au fil des années, l’existence de ce phénomène synergique a fait l’objet de nombreuses recherches et débats dans la communauté scientifique.

Alors que les cannabinoïdes et les terpènes ont été étudiés pour leurs effets individuels, les partisans de l’effet entourage s’intéressent à la façon dont ces composés fonctionnent lorsqu’ils sont combinés entre eux.

Les racines de la synergie du cannabis

Le terme d’effet entourage a été utilisé la première fois en juillet 1998 par les professeurs Raphael Mechoulam et Shimon Ben-Shabat dans une étude [ 1 ] publiée dans l’European Journal of Pharmacology. Cette étude met l’accent sur l’interaction entre les différents composants présents dans le cannabis. Les professeurs ont émis l’hypothèse que le système endocannabinoïde démontrait un «effet d’entourage» dans lequel une variété de métabolites «inactifs» et de molécules étroitement apparentées augmentaient considérablement l’activité des cannabinoïdes endogènes primaires, l’anandamide et le 2-arachidonoylglycérol. Ils ont suggéré que ce phénomène explique pourquoi les médicaments botaniques (contenant tout le spectre des composés d’une plante) peuvent parfois être plus efficace que les composants isolés de la plante.

Bien que la synthèse d’une molécule unique reste le modèle dominant pour le développement pharmaceutique [ 2 ], le concept de synergie botanique a été amplement démontré en même temps, en invoquant les contributions pharmacologiques des «cannabinoïdes mineurs» et des terpénoïdes du cannabis à l’effet pharmacologique global de la plante. [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ]

Depuis, de multiples revues scientifiques, articles et campagnes de marketing ont promu cet effet comme une manifestation entièrement bénéfique de la polypharmacie censée moduler les effets thérapeutiques des cannabinoïdes et ses dérivés.

L’effet d’entourage a gagné du terrain en 2011 lorsque Russo a publié un article [ 6 ] dans le British Journal of Pharmacology examinant les interactions potentielles entre le THC et divers cannabinoïdes et terpènes.

Russo [ 7 ] a décrit le concept de synergie botanique: cannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes et autres substances inactives obtiennent ensemble un effet pharmacologique maximal. Il passe en revue plusieurs études, dans lesquelles un extrait de plante entière a un effet supérieur au cannabinoïde purifié.

Il existe plus de 100 types différents de terpènes dans le cannabis.

Ils contribuent à l’expérience globale du cannabis en termes à la fois d’impact psychoactif et médicinal, constituant ce que l’on appelle «l’effet entourage».
À eux seuls, les terpènes sont connus pour favoriser certains avantages thérapeutiques ainsi que d’autres effets pouvant être caractérisés comme anti-anxiété, soulageant le stress et améliorant l’humeur.
Ils agissent comme de puissants mécanismes d’administration qui augmentent l’efficacité des cannabinoïdes.
Les composants terpénoïdes à des concentrations supérieures à 0,05% sont considérés comme présentant un intérêt pharmacologique.
A ce jour, les huiles de CBD sont généralement axés sur l’extraction des cannabinoïdes, ignorant souvent les synergies puissantes qui résultent de l’inclusion de leurs terpènes spécifiques à leur souche.

L’effet Entourage dans le CBD

Selon le type de CBD utilisé, l’impact de l’effet d’entourage peut varier considérablement. Pour comprendre quels produits CBD peuvent maximiser l’effet d’entourage, explorons les divers profils chimiques de chaque type :

  • L’isolat de CBD

L’isolat de CBD est produit en isolant le CBD et en éliminant tous les autres composés et substances de l’extrait. Il en résulte un extrait de CBD pur. Les produits à base d’isolat de CBD ne contiennent aucun autre cannabinoïde ou terpène et, par conséquent, ne produiront pas l’effet d’entourage. 

Pendant un bon moment, la plupart des gens ont cru que l’isolat de CBD était la meilleure forme de CBD , mais cette école de pensée est en train de perdre sa popularité en faveur d’un adversaire ces dernières années.

Le dosage de l’isolat de CBD était connu sous le nom de dose-réponse en forme de cloche. Ce qui signifie que lorsque la dose était augmentée, à un certain moment, l’efficacité de l’isolat cessait d’augmenter, puis commençait à diminuer.

  • Le CBD à spectre complet GOLD

Le CBD à spectre complet (ou Full Spectrum) est produit en extrayant tous les cannabinoïdes et terpènes présents dans la plante de cannabis, y compris le THC.

Parce que le spectre complet contient une gamme complète de cannabinoïdes et de terpènes, il peut produire un puissant effet d’entourage avec des avantages qui dépasseront de loin ceux fournis par l’isolat.

En raison du statut juridique du THC en Europe, le CBD à spectre complet ne doit pas dépasser la quantité limite variant de 0.2% a 0.6% de THC, selon les juridictions.

  • Le CBD à large spectre

Le CBD à large spectre est un mélange entre l’isolat de CBD et le CBD à spectre complet. Comme le CBD à spectre complet, le CBD à large spectre est produit en extrayant tous les cannabinoïdes et terpènes de la plante. Cependant, il subit ensuite un processus supplémentaire pour éliminer complètement tout le THC de l’extrait.

  • Extrait de la plante entière RAW

Les extraits de plante entière RAW sont souvent confondus avec le CBD à spectre complet. Bien que les deux extraits contiennent une gamme complète de cannabinoïdes et de terpènes, les extraits de plantes entières subissent moins de traitement que les extraits à spectre complet et peuvent contenir d’autres composés naturellement produits dans la plante, notamment des graisses, des fibres, des vitamines et d’autres nutriments.

En fin de compte, les extraits de plantes entières produiront l’effet d’entourage le plus puissant, cependant, ils sont généralement réglementés par les mêmes lois que le THC.

L'étude de l'effet d'entourage

Il existe de nombreuses preuves anecdotiques suggérant que le CBD à spectre complet a un effet plus important, de nombreux scientifiques y croient. Des recherches suggérent qu’il supprime le problème de dose en forme de cloche causé par l’isolat de CBD, mais à ce stade , personne ne sait pourquoi.

De nouvelles recherches menées par les sociétés Eybna et CannaSoul Analytics suggèrent qu’une combinaison de CBD et de terpènes peuvent conduire à des résultats encore meilleurs que le CBD seul.

Des recherches menées par le Centre Lautenberg d’immunologie générale et tumorale de la Hadassah Medical School à Jérusalem ont montré que le CBD à spectre complet n’avait pas la même dose-réponse en forme de cloche que l’isolat de CBD.

Fondamentalement, la recherche a suggéré que plus la dose était élevée, plus le CBD à spectre complet était efficace. Cela a conduit à un grand changement de pensée et à l’augmentation de la popularité de la théorie de l’effet d’entourage.

Dans les études d’analgésie chez l’animal, le CBD pur produit une courbe dose-réponse biphasique de telle sorte que des doses plus faibles réduisent la réponse à la douleur jusqu’à ce qu’un pic soit atteint, après quoi de nouvelles augmentations de dose sont inefficaces. Fait intéressant, l’application d’un extrait de cannabis à spectre complet avec des doses équivalentes de CBD élimine la réponse biphasique en faveur d’une courbe dose-réponse linéaire de sorte que l’extrait botanique est analgésique à n’importe quelle dose sans effet plafond observé. [ 8 ]

Au cours des dernières années, les discussions sur l’effet d’entourage ont augmenté. Il représente une nouvelle voie de régulation moléculaire de l’activité cannabinoïde endogène.

La compréhension que les terpènes détiennent des capacités biologiques et comportementales importantes est un concept nouveau, qui pose de nombreuses difficultés lors de son test dans des situations naturelles. Cependant, la valeur de tels effets d’entourage est très élevée.

Certains scientifiques citent des études qui ont déjà été menées pour prouver que les cannabinoïdes fonctionnent plus efficacement en synchronisation les uns avec les autres que lorsqu’ils sont isolés et administrés individuellement. Pendant ce temps, d’autres experts demandent plus de recherche.

Grâce à la phytochimie du cannabis, un avenir meilleur peut être un objectif réalisable grâce à des recherches supplémentaires sur l’effet d’entourage de cette plante polyvalente qui peut l’aider à remplir sa promesse en tant que trésor pharmacologique.

FLORA-CBD-SPECTRE-COMPLET-GAMME
felis sit felis diam facilisis leo.