Blog Detail

CBN, CBG, CBD et THC, les différences que vous devez absolument connaître

Depuis quelques années, le cannabidiol a connu un certain succès puisqu’il est décliné sous plusieurs formes. Il y a par contre d’autres substances qui méritent votre attention puisqu’elles auraient également des vertus pour votre santé. Le cannabis possède donc plusieurs molécules qui sont appelées des cannabinoïdes.

Le THC a des effets psychoactifs

Avec le CBD, ce sont les deux notions qui sont les plus évoquées, mais il y a souvent des différences qu’il ne faut pas négliger même si elles sont légères. 

  • Le THC (tétrahydrocannabinol) a tendance à modifier votre état de conscience, il bénéficie donc d’un véritable contrôle. 
  • La douleur serait soulagée même lorsqu’elle est très intense. 
  • En ce qui concerne les utilisations, elles seraient vraiment multiples notamment pour soigner des maladies.

Le THC peut stimuler l’appétit, c’est aussi pour cette raison que cette substance est prise par les personnes victimes de troubles alimentaires. Vous retrouvez bien sûr du tétrahydrocannabinol dans le CBD par exemple, mais le taux est réglementé en France

Le CBD, un cannabinoïde très relaxant

Que ce soit pour les êtres humains ou les animaux, il existe de nombreux produits à base de CBD comme des huiles, des compléments alimentaires, des cosmétiques ou encore des infusions. La prise mérite tout de même l’avis d’un médecin pour être certain que le dosage sera le bon. 

  • Il est renommé pour son caractère potentiellement relaxant alors qu’il n’est pas psychoactif contrairement à d’autres substances. 
  • En prenant du CBD, vous réduisez les douleurs musculaires, articulaires, les inflammations, vous calmez aussi l’anxiété et les angoisses. 

Les dermatologues peuvent aussi le recommander pour traiter certains problèmes de peau, c’est notamment le cas pour le psoriasis ou encore l’acné. Vous trouverez donc des cosmétiques qui sont vendus sur Internet. 

Le CBG est à l’origine de tous les cannabinoïdes

Lorsque le cannabis est cultivé, les professionnels peuvent extraire plusieurs molécules. Vous avez donc du THC, du CBD, mais également du CBG. Ce dernier est à l’origine de tous les autres produits. Il est certes moins connu, mais son potentiel reste très grand, il faudra par contre être attentif. 

Lorsque le cannabis est récolté puis séché ou encore transformé, les professionnels peuvent l’extraire en petite quantité. 

Le CBG n’est pas psychoactif, il ressemble donc au CBD puisqu’il s’agirait aussi d’un produit apaisant et anti-oxydant. En prenant une dose adaptée, vous soulagez les douleurs intestinales, supprimez quelques troubles digestifs, et même l’anxiété ainsi que les symptômes de la dépression. 

Le CBN appelé cannabinol est psychoactif

Ce cannabinoïde est un dérivé du THC présenté au préalable, mais la vigilance est de mise. Il est possible d’avoir cette substance lorsque le cannabis devient de plus en plus sec. Dans ce cas de figure, au lieu d’être riche en THC, il présente une concentration en CBN beaucoup plus forte. Il mérite donc votre attention puisqu’une forte concentration peut clairement vous étourdir. 

  • Malgré ce point « négatif », sachez qu’il propose quelques vertus puisqu’il stimule lui aussi l’appétit. 
  • Il lutterait contre les inflammations tout en réduisant l’anxiété. 

Il supprimerait les troubles du sommeil et il pourrait vous apaiser, l’endormissement serait alors optimisé. Le CBN agit sur les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde et il est connu pour réguler plusieurs fonctions de votre corps. 

Quelle substance choisir ?

La sélection dépend bien sûr de vos besoins, il suffira de tester chacune des substances pour identifier les résultats. Il est conseillé d’avoir un avis médical surtout si vous êtes novice et que vous n’avez jamais utilisé ces substances. Commencez en douceur avec du CBD en choisissant la concentration la plus faible. Vous ajustez ainsi cette dernière par rapport à vos symptômes. Par contre, le revendeur doit être expérimenté puisque des effets secondaires sont possibles lorsque les produits ne sont pas de qualité.

Face à certaines maladies, le CBG pourrait se dévoiler comme très pertinent :

  • Les glaucomes : il réduirait la pression intraoculaire grâce à des récepteurs endocannabinoïdes dans les structures de l’oeil. 
  • Le cancer : il bloquerait les cellules et le développement de la maladie
  • Le CBG a des propriétés antibiotiques qui seraient efficaces contre le SARM (Staphylococcus Aureus). 

Si vous êtes victime d’une maladie, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un médecin qui pourra vous conseiller la prise de ces substances. Rappelez-vous que l’auto-médication peut aggraver la situation